La table d’hôtes : est-ce un vrai restaurant ?

Possible, les voyageurs qui fréquentent les chambres d’hôtes cuisinent eux-mêmes leur repas, sinon les propriétaires proposent un repas s’agissant à cet effet de table d’hôtes. Le repas préparé par l’exploitant de chambre d’hôte est pris dans une ambiance conviviale entre les hôtes et le propriétaire dans la salle à manger familiale. A noter que la table d’hôtes n’est pas une prestation requise mais plutôt optionnelle entre les deux parties.

La règlementation pour respecter les aspects de la table d’hôtes

En général, la table d’hôtes ne propose à la fois qu’un seul menu avec un tarif forfaitaire et sans appel. D’habitude, le repas en table d’hôtes est organisé le soir. Quoi que l’ambiance familiale soit le point fort de la table d’hôte, la règlementation concerne, sans différenciation des autres types de restaurant, l’hygiène alimentaire et la traçabilité des produits consommés, et non moins le service des boissons. La doctrine administrative et l’usage font en sorte que la règlementation soit respectée. Les propriétaires sont conviés à se procurer une immatriculation au RCS. Et selon les habitudes dans les boissons servis, c’est mieux également de se fournir une licence restaurant ou petit restaurant à la limite. A noter que certaine exception permet aux hôtes ou aux propriétaires de proposer des choix de menus. L’exception confirme la règle.

Est-il possible de rapprocher une table d’hôtes et un restaurant

Dans un restaurant lorsque le client choisit un menu, le chef cuisinier fait en sorte de répondre à la demande. Tel qu’il est annoncé supra, il est possible dans certaine circonstance que les propriétaires proposent différents menus pour la table d’hôte. Ce qu’il faut respecter est le fait que les repas sont réservés aux personnes hébergées et non à d’autres clients, sinon l’on enfreint visiblement la réglementation. Ce n’est pas tout à fait faisable de rapprocher la table d’hôtes au restaurant, car les contrôles sont toujours en vigueur, et par ailleurs la fiscalité s’impose.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *