Les îles Mariannes une superbe destination

Pas très populaires certes mais les îles Mariannes garantissent un havre de paix pour tous types de voyageurs. Elles baignent au cœur de l’océan Pacifique, à proximité de la mer des Philippines. La localité regorge des plages ressemblant à des cartes postales et recouvre de nombreux parcs naturels où la faune est mise en avant.

L’incontournable Saipan

C’est la localité phare de l’archipel Mariannes. De plus tous les voyageurs débarquent dans cette petite ville. Cette dernière a une histoire particulière témoignée par de nombreux vestiges qui jonchent à travers la ville. Saipan a été le théâtre de nombreuses batailles durant la Deuxième Guerre Mondiale. Parmi les sites qui reflètent ces histoires on peut citer la grotte de calcaire Banadero Cave’s, un ancien endroit de retranchement des alliés face aux attaques des japonais. Des ruines de chars et de canons sont implantées à travers la ville. Mais ce n’est pas tout ! Saipan abrite la plus belle baie émeraude au monde qui cache également une immense réserve naturelle.

La séduisante Managaha Islande

Spot vierge, Managaha ne manquera pas séduire les visiteurs de l’archipel. L’une des plus réputées montagnes de l’ile est installée dans cette partie : mont Tapochau. Du haut de ce dernier, les grimpeurs auront une vue imprenable de 360°. La localité est l’adresse conseillée aux passionnés d’art grâce à son Musée de l’Histoire et de la Culture. Plus de 4000 ans d’histoire du territoire sont exposés dans l’édifice. Managaha Islande a une vie nocturne très particulière puisque la population se donne rendez-vous à la plage Road Pathway. De là, tout le monde va apprécier un extraordinaire coucher de soleil. C’est également le lieu idéal pour des plongés sous-marines.

D’autres endroits impressionnants

Moins populaire que Saipan ou Managaha Islande, Tinian est un autre endroit à programmer dans l’itinéraire d’un séjour aux îles Mariannes. C’est là que s’immerge les fameuses pierres de latte estampillées à la main de la Maison de Taga. L’île de Rota est recommandé aux passionnés d’oiseaux.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *